http://kelvy-in-paris.vefblog.net/

  VEF Blog

Kelvy-in-Paris, Poésia

posté le 26/11/09

Tel Mal Tue

Tel mal tue

Debout,

Vue du ciel

Tu n’es presque rien,

Un simple point avec une casquette rouge

 


 
 
posté le 19/11/09

Adolphe Jakob

Adolphe Jakob

Chas ! Le fil de ma vie s’accroche à toi mais ton aiguille me pique, me griffe l’esprit tel un chat chassé, étranglé, qui s’agrippe à ma peau. Non docile je marche, je traine mon corps cahin-caha recherchant les mois qui m’habitent. Je suis apatride, mon cœur souffle, souffre sous le poids de mon ignorance, sous un poids suffoquant…à la recherche perpétuelle de ma liberté. Qui suis-je ? D’où viens-je ? Moi Adolphe Jakob, ma natalité écorchée dès mon arrivée dans cette voie lactée ! Mais quel acte ! Criez ! Appelez-moi ! Tentez de faire l’amalgame sans larme, sans faire couler ma tristesse sur l’asphalte qui porte mon carcan encore et encore…mes cors s’écorchent. Ma bouche s’efforce de pousser l’air dans ce cor et dans mon for intérieur la sirène retentit, où est ma naïade ? j’ai besoin d’eau, d’une marée, je veux noyer mon chagrin, étouffer mon identité truquée dans du sable noble, mouvant mes bras en guise d’adieu telle une future épave je chavire, je coule, et divague dans l’écume…est-ce toi ma fée ? fais s’il te plaît plaisir à mon image, délivre moi la voie, je ne vois plus rien depuis que je suis né. Ma vie, ma vie, ma vie ne sert-elle « Arien » ? Où puis-je trouver la clef des mots en faisant fondre le sceau de mon existence évitant le saut dans ce seau sombre sans fond, et m’éteindre comme une cendre ?